Mesures Dracos au Piquet !

LE MOHOHOT DU JEUDI

Jeudi 16 décembre 2021 Retrouve la version PDF ici (allez clique elle est super belle !!)

LE MOHOHOT DU JEUDI

École inclusive, Budget de l’Éducation : FOUTAGE DE GUEULE !

Maltraitance institutionnelle

Sans les moyens, l’école inclusive n’est qu’un slogan

L ’inclusion scolaire est un enjeu essentiel pour l’école : tous les enfants doivent avoir accès au service public d’éducation, qu’importe leur handicap. Les élèves en situation de handicap doivent bénéficier d’un véritable accompagnement dans leur scolarité. Or, l’Éducation nationale est incapable de proposer aux 400 000 élèves en situation de handicap un véritable accompagnement à la hauteur de leurs besoins. Depuis la rentrée de septembre 2021, la situation s’est largement dégradée : des élèves, qui devraient l’être, ne sont pas accompagné·es et les élèves accompagné·es ont perdu des heures d’accompagnement. Dans certains départements, les élèves attendent un an avant de bénéficier d’une aide humaine.

La mise en place des Pial et de la politique de mutualisation des moyens fait peser sur les AESH le manque de personnels : les personnels AESH sont sommé·es d’intervenir sur davantage d’écoles et d’établissements scolaires avec davantage d’élèves. L’accompagnement est morcelé et se dégrade.

Pour SUD éducation, l’école inclusive ne peut exister sans moyens et sans la création d’un véritable statut de la Fonction publique pour les AESH.

SUD éducation appelle l’ensemble des personnels à se mobiliser pour gagner les moyens de l’école inclusive, comme l’ont fait les personnels de Saint-Herblain (44) qui ont construit une journée de grève massive et un rassemblement devant la mairie avec les parents d’élèves.

SUD ÉDUCATION 49 apporte son plein soutien aux camarades de Loire-Atlantique et appelle l’ensemble des personnel et saisir de cette question lors

d’une journée de grève le 13 janvier.

Blanquer circus

Le ministre rend 75 millions d’Euros de son budget après avoir refuser de les dépenser !

A quel moment on va arrêter de se foutre de nous ?

Alors que depuis plusieurs mois, SUD ÉDUCATION dénonce les manques de moyens dans l’Éducation au niveau des salaires, de l’inclusion des élèves en situation de handicap, du protocole sanitaire... (la liste est encore longue), le ministre Blanquer a renoncé à dépenser 75 millions d’euros, qui faisaient pourtant partie du budget 2021. Le prétexte du COVID et d’une baisse des dépenses liées à la crise sanitaire est utilisé pour justifie une telle décision.

C’est ainsi 15 millions pour le secondaire et 2,3 millions pour le primaire qui s’envolent en un claquement de doigt ! Alors que SUD Éducation dénonce le déficit de remplaçant.es dans certains secteurs, nul doute que cet argent aurais permis d’améliorer les conditions de travail des enseignant.es et de leurs élèves.

A cela, il faut ajouter 40 millions d’euros d’économies réalisées sur le programme « Vie de l’élève » qui inclut la médecine scolaire et l’inclusion. Encore une fois, et malgré une crise sanitaire gérée de façon catastrophique depuis le début, Jean-Michel Blanquer continue de montrer un mépris toujours plus grand envers les collègues médecins scolaires et les AESH qui dénonce depuis des mois leurs conditions de travail déplorables !

SUD Éducation dénonce ses économies de bout de chandelle. Qu’est-ce qui empêche le ministère d’utiliser ces crédits dans un vrai plan de sauvegarde de l’Éducation ? Cette nouvelle décision du ministre est une énième preuve de la mission réelle du Jean-Michel Blanquer : Détruire le service public d’éducation afin de favoriser la libéralisation de l’école.

SUD Éducation 49 dénonce l’hypocrisie de Jean-Michel Blanquer et appelle tou.tes les collègues à se mobiliser pour défendre un service réellement public et démocratique de l’éducation.

Les jeunes en colère (ils et elles ont bien raison !)

Blocage au lycée Joachim du Bellay

Les lycéennes et lycéens de Joachim du Bellay à Angers ont organisé un blocage de l’établissement jeudi 16 décembre toute la matinée. Conditions d’apprentissage dégradées, classes surchargées, pression accrue, somme de travail personnel toujours plus grande, injustice de Parcours Sup’. Autant de mots pour tant de maux !

SUD éducation n’a de cesse de dénoncer la réforme délétère du bac, l’imposition de Parcours Sup’ et soutient toujours les équipes qui luttent et se mobilisent contre les réformes du fossoyeur Blanquer.

SUD Éducation 49 soutient les actions des lycéennes et lycéens, que ce soit dans le cadre des mobilisations pour le climat tout comme contre les réformes Blanquer.

jeudi 16 décembre 2021, par administrateur du jeudi

titre documents joints

 
(PDF - 16 décembre 2021 - 277.4 ko)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions Légales | réalisé avec Spip