Mesures Dracos au Piquet !

Le mot du jeudi de la grève du 19 mars


Loi Blanquer, aie confiaaance
Grève reconductible !
Depuis plusieurs mois, un mouvement social de grande ampleur s’est construit, en dehors des structures syndicales. Les revendications des gilets jaunes pour une justice sociale et fiscale sont légitimes et depuis longtemps SUD éducation et Solidaires soutiennent ces mobilisations. La fonction publique, fondement de la solidarité, est malmenée et brutalisée depuis plusieurs décennies, par tous les gouvernements successifs.. Le gouvernement Macron va encore plus loin. Cette politique managériale, avec so projet de transformation de la fonction publique, en méprisant totalement les revendications exigeant plus d’étique, de justice sociale et fiscale , vise définitivement à enterrer ce socle de solidarité. Il est plus qu’ urgent et nécessaire d’agir, massivement et collectivement, pour combattre ces réformes. Dans l’éducation, le ministre Blanquer essaie de faire passer une série de réformes qui explosent le cadre national de l’éducation dans notre pays. La réforme de Parcours Sup’, les réformes des lycées et lycées pro, les fusions d’écoles dans des établissements du second degré, les évaluations nationales, sont autant de mesures réactionnaires et libérales contre lesquelles il faut lutter. La loi dite de "l’école de la confiance" n’a la confiance que des banquiers et rentiers. Nous n’en voulons pas !
A Nantes en Loire-Atlantique, les collègues ne s’y trompent pas, ils ont entamé une grève reconductible toute la semaine à compter du 11 mars, après une première journée de grève avec plus de 500 personnes en Assemblée Générale éducation.
En Vendée, des dizianes de professeur-e-s de lycée ont démissionné de leur fonction de professeur-e principal-e (26 au lycée Mendès-France de La Roche-sur-Yon par exemple).


Nous aussi, dans le Maine-et-Loire, mobilisons-nous pour stopper ces réformes réactionnaires, libérales et qui ne favorisent que les plus riches et augmentent les injustices.
Soyons nombreuses et nombreux à l’assemblée générale éducation à 10h30 à Angers pour décider collectivement des actions à mener. Pour SUD éducation, c’est la grève reconductible qu’il faut mettre en débat.


Ci-joint, l’appel éducation intersyndical signé par SUD éducation, et un modèle de lettre explicative aux parents pouvant être utilisée (lettre intersyndicale également).


Rendez-vous à l’AG puis dans la rue le 19 et après !

mercredi 13 mars 2019, par administrateur du jeudi

titre documents joints

 
(PDF - 13 mars 2019 - 172.3 ko)

 
(OpenDocument Text - 13 mars 2019 - 26 ko)

 
(PDF - 13 mars 2019 - 102 ko)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions Légales | réalisé avec Spip