Mesures Dracos au Piquet !

Non remplacements des professeurs des écoles

L’inspection académique du Maine et Loire n’arrive encore qu’à la cheville de celle de Seine saint Denis, mais l’avenir est prometteur.
Le DASEN du Maine et Loire a décidé l’année passée de supprimer 5 postes de remplaçants sur le département. Les représentants du personnel avaient alors fait part de leurs inquiétudes. Le directeur académique des services de l’éducation nationale avait répondu que les services de remplacement allaient tout de même mieux fonctionner.
En attendant les prévisions du Dasen se vérifient : ça se passe mieux... qu’en Seine saint Denis ! Un appel mail de SUD EDUCATION 49 aux écoles a reçu en quelques heures de nombreuses réponses : quelques exemples :
- Deux remplaçants longue durée sortis de leurs postes pour des remplacements de courte durée considérés par la DSDEN comme plus urgents.
- Un collègue absent deux jours pour raison administrative sait que ses élèves sont invités à rester chez eux.
- On fait appel à un conseiller pédagogique pour pallier au non remplacement de deux PE absents.
- Au bout de 15 jours, une absence de 4 semaines n’a été remplacée qu’une journée, il est vrai que ce n’est qu’une maternelle avec seulement 34 éléves ....
- Un directeur convié aux journées de formation écoles-collèges sur son temps de décharge de direction n’obtient pas de remplacement pour rattraper son temps de décharge, mais on lui propose de déléguer sa présence à cette formation à un autre collègue ? Ah bon, ce collègue n’aura pas besoin d’être remplacé ?
- Une remplaçante de décharge de direction envoyée dans une autre école.
- Une décharge de direction remplacée au jour le jour (plutôt un jour sur trois dailleurs) et ce depuis début octobre.
- Une autre décharge de direction non remplacée.

Le quotidien des élèves est plein de surprises, pire que la pire organisation des rythmes scolaires. Qu’on en juge par la situation décrite par une directrice d’école :, « Nous avons eu quelques remplaçants par ci par là, mais parfois le lundi et pas le mardi ; une des remplaçantes qui est venue plusieurs fois a été appelée ailleurs le mardi ... Ainsi, les élèves ont classe le lundi (pas toujours avec le même enseignant) , sont répartis le mardi, ont classe un mercredi sur deux ...et je les récupère "en vrac" le jeudi" et le vendredi ...
Quelques situations signalées pour la seule matinée de vendredi : Dans une école de 5 classes, un enseignant toujours pas remplacé à midi. Une autre décharge de direction non remplacée. Une collègue en remplacement longue durée dans une école de 5 classes reçoit l’ordre, à 30mn de prendre sa classe, de se rendre dans une école à classe unique...
Le service départemental de l’éducation nationale de Maine-et-Loire explique que c’est dû au départ en stage des 65 PEStagiaires depuis le 17 novembre .... Une situation tout à fait imprévisible en effet... Des stagiaires qui partent en stage ? Quelle surprise !
Encore un effort M. Launay, la situation du 93 est à votre portée ! ......

Vous pouvez nous faire part de vos problèmes de remplacement

jeudi 20 novembre 2014, par administrateur du jeudi


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions Légales | réalisé avec Spip